Polyvalentes
Produit 2020
Homme, Femme

CIMALP DROP EVOLUTION

La Cimalp 864 Drop Evolution est une chaussure atypique dont le drop peut être modifié à l’envi : 4, 6 ou 8 millimètres. La démarche est très intéressante et permet de limiter la casse pour les coureurs qui veulent migrer petit à petit vers une foulée fore foot. Le best-seller de Christopher McDougall, Born to Run a fait, en effet, pas mal de dégâts. On n’est pas forcément nés, ou conditionnés en occident, pour courir avec des sandales huaraches des indiens Tarahumara… Les blessures au mollet ou au tendon d’Achille ont été légion, on parle même en connaissance de cause… Paradoxe : des semaines de rééducation pour économiser ses genoux en s’abimant le mollet…

Reprenons donc à zéro avec cette fameuse Cimalp 864 Drop Evolution qui se présente comme un bel outil d’évolution progressive vers des drops réduits en évitant toute pathologie.

 

La chaussure est donc livrée avec trois jeux de semelles interchangeables, à l’épaisseur chaque fois différente. Un mini livret (pas facile à lire sans les lunettes…) propose un programme pour passer de manière intelligente du drop 8 à éventuellement 4. Pour celle, ou celui, qui veut faire la démarche, cette Cimalp est donc une aide indéniable et pertinente.

 

C’est extrêmement intéressant de jouer avec les semelles sur piste, pour isoler déjà un paramètre (celui du terrain). L’idéal est de commencer par le drop 8 puis de passer directement à 4. Puis de revenir à 8 pour bien sentir la différence. Un écart qu’il devient nettement plus difficile à identifier quand on passe de 6 à 4 millimètres, à moins d’avoir d’excellentes sensations. L’expérience suivante est aussi enrichissante : une semelle à 4 à un pied et l’autre à 8. Pas de doute, le drop n’est pas un mythe, la différence entre la hauteur du talon et l’avant pied a bien une incidence sur la foulée.

 

Avant de passer à l’expérience terrain que nous avons eue avec la Cimalp 864 Drop Evolution, quelques remarques préalables et interrogations.

Les semelles additionnelles livrées ont des épaisseurs différentes, elles font varier le volume disponible de la chaussure. Il faut donc jouer avec le serrage lacet. Le drop d’une chaussure dite « normale » est-il géré par la semelle ou par la semelle de propreté comme c’est le cas sur la Cimalp ? Car les semelles de propreté se tassent rapidement et donc la valeur du drop se modifie également. D’autre part, l’avant des semelles permettant de varier le drop est très souple et a tendance à faire un pli quand on les glisse dans la chaussure. Dernière réflexion, en général (et la Cimalp 864 Drop Evolution constitue, à notre avis, une exception) les produits customisables sont rarement adoptés par le marché. C’est comme une voiture pleine d’options, on est content de les avoir mais on utilise 1/10ème des possibilités et quand il faut commencer à reconfigurer le produit, on préfère le laisser tel quel. On se souvient de flops commerciaux tel que le Rossignol Radical R11 Mutix, un ski capable de faire de grands ou de petits rayons en changeant les bras interchangeables qui se visaient sur le topsheet. Ou la chaussure Raidlight dont on pouvait modifier l’intensité de l’amorti en changeant la talonnette.

Le produit Cimalp échappe à cette malédiction car il est très simple d’emploi et rapide à transformer. Il peut répondre, en outre, à un besoin : celui de redéfinir sa foulée vers plus de mid/fore foot.

 

Alors, que vaut cette chaussure à l’épreuve du terrain ? On note d’emblée un poids correct (320 grammes en taille 42, on pourrait encore gagner des grammes) pour une chaussure qui se veut polyvalente (distances moyennes, ultra, entrainement, compétition). Il manque à notre avis un peu de pincement en talon afin qu’il soit bien calé au fond de la chaussure, une sensation qui s’amplifie lorsque l’on passe au drop 4.

Même chose pour la zone partant de la voute plantaire jusque sur le cou-de-pied, on aimerait un peu plus d’enveloppement. Mais le confort général est bon et l’on peut cumuler les kilomètres et le dénivelé sans problème d’échauffements. La languette, très souple, tient peu en place et a tendance à faire un pli au niveau de la base du lacet. Ce n’est pas très gênant mais il faut bien la positionner au moment du chaussage. Une fois la chaussure serrée, cette zone reste peu esthétique. Cimalp a d’ailleurs identifié ceci car la languette est nervurée afin de l’empêcher de descendre.

 

Le serrage du lacet est efficace. On a eu peur que le lacet ne soit trop court mais il a la bonne longueur pour un simple nœud (trop juste pour un double). Le pare pierre est très efficace, il conjugue souplesse et protection.

 

On a apprécié l’amorti qui aide le coureur sans être trop présent. On garde la sensation du terrain et une très bonne qualité de pose de pied. La stabilité de la Cimalp 864 Drop Evolution a d’ailleurs été jugée très bonne. On garde de la proprioception en dévers sur l’avant du pied : on aime.

 

En descente, sur chemin semé de cailloux, le dessous du pied est très bien protégé, on peut attaquer fort.

La gomme Vibram est efficace dans la plupart des configurations. Dans certains cas, on aurait aimé un peu plus de grip sous les métatarses mais c’est une affaire de gout personnel. Disons que le grip est polyvalent. Autre bon point, la semelle ne sature pas avec la boue.

 

On a aimé également le code couleur du jeu de semelles et l’indication du drop clairement écrit (en gros) dessus.

 

On note quelques coutures plus ou moins bien réalisées mais globalement la qualité est présente.

 

La Cimalp 864 Drop Evolution s’acquière actuellement sur le site de la marque à 119,90 euros.

 

La Cimalp 864 Drop Evolution est un très bon outil pour diminuer progressivement son drop en limitant les risques de blessure. En jouant avec les différentes semelles, on peut la customiser et modifier son appui. La démarche est intéressante à plus d’un titre d’autant plus que le passage d’un drop de 4,6 ou 8 millimètres est simple et rapide.

"La Cimalp 864 Drop Evolution est un très bon outil pour diminuer progressivement son drop en limitant les risques de blessure. En jouant avec les différentes semelles, on peut la customiser et modifier son appui. La démarche est intéressante à plus d’un titre d’autant plus que le passage d’un drop de 4,6 ou 8 millimètres est simple et rapide."

Notes

  • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  • Maintien du pied
    7
  • Qualité amorti
    7
  • Accroche
    7
  • Assise au sol
    8
  • Pare pierres
    9

Prix : 119,90

Poids

320

Largeur pied

M

TYPE DE PIED

Pronateur Universel Supinateur

Note globale

7.60

TEST LONGUE DUREE

Nous avons utilisé cet équipement sur une longue période de temps
Voici ce que nous pensons après une utilisation intensive :

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS SUR CE PRODUIT ?

Recevez vos réponses par email. Avez-vous une question particulière concernant la conception, l'utilisation, la durabilité ou autre sur un produit testé? Nous répondrons à votre question personnellement.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR CE PRODUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • TREKKING
    • VIA FERRATA
    • CANYONING
    • SKI
    • RAQUETTES
    • SKI RANDONNÉE
    • TRAIL RUNNING
    • ALPINISME
    • ESCALADE
    • VTT
    • VÉLO ROUTE
    • TRIATHLON
UP