Polyvalentes
Produit 2018
Homme

Columbia MontrailFluidFlex XSR

Cette chaussure Columbia est une chaussure polyvalente plutôt à l’aise sur les pistes et les single roulants. Dès que la pente se relève ou que le terrain se fait boueux, on trouve rapidement ses limites.

 

 

Lorsque l’on découvre la FluidFlex XSR, on ne peut s’empêcher d’être sceptique quant aux choix techniques retenus par les concepteurs Columbia. On remarque d’emblée l’arche, le soutien en pastique qui entoure le bas de la cheville. On pense immédiatement à d’antiques modèles développés notamment par Salomon ou Eider (pour ne citer que ces deux marques) qui avaient, en leur temps, pris cette option technique. Le résultat n’avait pas très probant : le maintien n’était pas bon et selon la hauteur de l’arche, on pouvait avoir des frottements au niveau du bas des malléoles.

 

C’est donc très dubitatifs que nous avons chaussé ces Columbia pour plusieurs sorties longues en montagne. Autre surprise avant de s’élancer, le talon n’est maintenu par aucun renfort, hormis l’arche plastique, cette zone arrière est donc très souple…

 

La FluidFlex XSR est conçue comme une chausson : on enfile le pied dedans et on ferme les lacets, comme une chaussette de compression… En général, ce genre de produits est difficile à chausser : pas la Columbia qui présente des matériaux souples qui laissent passer le pied. Seules les deux sangles sur la languette et en talon nous semblent trop petites pour y glisser les doigts de manière totalement pratique.

 

Le confort est immédiat, le mot qui vient à l’esprit : pantoufles. L’enveloppement du pied est très bon. La chaussure est comme une seconde peau jusqu’à la base des orteils. La tœ box se fait plus large et c’est tant mieux.

 

La sensation de légèreté de la FluidFlex XSR

est très agréable, 245 grammes sur notre balance. Dès les première foulées, on note l’amorti très présent en talon, avec un point dur qui arrive très tardivement et des sensations qui ne sont pas sans rappeler l’amorti d’une autre Columbia, la Trans Alp FKT II : c’est plus ferme au centre de la chaussure et plus mou vers l’extérieur de la semelle, ça donne une petite impression de roulis (contrôlable). C’est une chaussure confortable mais pas très rapide.

 

A la descente, sur un parcours pas trop technique, c’est un régal, ça filtre, ça amorti et ça protège le coureur des cailloux pointus. En matière de relance, la Columbia est en retrait par rapport à d’autres modèles, son amorti la pénalise un peu. Son drop de 4 millimètres oblige également à la courir un peu en avant.

 

La semelle efficace sur les parties roulantes n’est pas efficace dans les zones humides et encore moins dans la boue, attention aux glissades.

 

Quant à la tenue du pied, nous avons été surpris car la structure molle au niveau du talon ne gène pas si on ne courre pas sur des terrains techniques. Le maintien est bon, avec une sensation de souplesse contrôlée (chaussure intéressante pour le travail sans risque de la proprioception). En dévers, on perd de la précision et le pied prend du roulis mais c’est aussi du à la souplesse de la semelle. L’arche en plastique ne vient pas blesser le bas de la malléole même en cas de flexion extrême. Dans les montées très raides, on fini par sentir l’arche, pas forcément très confortable à la longue. Par contre, au niveau du talon, le tissu fait un pli et on peut ressentir un point dur.

 

Respirante, dotée d’un solide pare pierres, la Columbia FluidFlex XSR est équipée d’un lacet très fin et plat : malgré les apparences, il ne glisse pas et ne nécessite pas forcément un double nœud. Son gros point positif : il coulisse dans les œillets et permet un serrage et un ajustage idéal.

 

 

On recommande cette Columbia FluidFlex XSR pour les coureurs évoluant sur pistes, dans les sous bois, les single tracks peu techniques. Une excellente chaussure amortie pour les pistes recouvertes de petits cailloux agressifs. Par contre, les terrains techniques et la boue lui sont contre indiqués. Sur des longues distances, il faut absolument vérifier avant si la zone du talon ne provoque pas des échauffements.

 

 

"On recommande cette Columbia FluidFlex XSR pour les coureurs évoluant sur pistes, dans les sous bois, les single tracks peu techniques. Une excellente chaussure amortie pour les pistes recouvertes de petits cailloux agressifs. Par contre, les terrains techniques et la boue lui sont contre indiqués. "

Notes

Piste

  • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  • Maintien du pied
  • Qualité de l’amorti
  • Accroche
  • Assise au sol
  • Pare pierres

Prix : 119,95

15 mm 11 mm4 mm

Largeur pied

M

TYPE DE PIED

Pronateur Universel Supinateur

Note globale

7.00

TEST LONGUE DUREE

décembre 2019

Nous avons utilisé cet équipement sur une longue période de temps
Voici ce que nous pensons après une utilisation intensive :

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS SUR CE PRODUIT ?

Recevez vos réponses par email. Avez-vous une question particulière concernant la conception, l'utilisation, la durabilité ou autre sur un produit testé? Nous répondrons à votre question personnellement.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR CE PRODUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • TREKKING
    • VIA FERRATA
    • CANYONING
    • SKI
    • RAQUETTES
    • SKI RANDONNÉE
    • TRAIL RUNNING
    • ALPINISME
    • ESCALADE
    • VTT
    • VÉLO ROUTE
    • TRIATHLON
UP