Chaussures
Produit 2018
Homme

Hoka One One Mach

Hoka One One présente dans la gamme Fly, la Mach. Une superbe chaussure au look très épuré, à la fois punchy et classe. Un modèle que Hoka a placé dans la catégorie triathlon de nos tests. La première remarque lorsqu’on sort le produit de la boite concerne son poids plume : 220 grammes constatés en taille 42 2/3.

 

On note l’ADN Hoka, la semelle imposante. L’effet visuel est très trompeur, la chaussure n’a rien de massif et se fait oublier dans la foulée. Hoka sur cette gamme utilise un mesh particulier, respirant et un peu stretch notamment sur les bords de la chaussure. Quand on tend les lacets, on sent que de chaque côté du pied, la structure de la Mach épouse l’anatomie. On n’a donc pas de tensions ni de points durs, on perd un tout petit peu en précision mais c’est infime.

 

Le laçage est très aisé. Le lacet plat coulisse bien, il faut cependant le reprendre pour régler l’extrémité de la chaussure. Le serrage est très bon, les pressions bien réparties sur le cou-de-pied malgré une languette fine. La longueur du lacet est bonne, ni trop courte ni trop longue. On a fait un double nœud par acquis de conscience mais avec un simple, le lacet ne bouge pas.

 

La question en matière de chaussure de triathlon est la suivant : faut-il adopter un quicklace style « Salomon » ou un système Boa afin d’être plus rapide en transition ? Quel est le gain réel ? Un système Boa est rapide et puissant mais si le disque permet le serrage, si on veut desserrer la plupart du temps (selon les disques Boa) il faut ouvrir la chaussure complètement et reprendre le serrage à zéro. Hoka sur la Mach a choisi le respect de la tradition avec ce lacet traditionnel mais efficace.

 

Au niveau du talon, on note la présence d’une petite sangle pour faciliter le chaussage, très pratique voie indispensable pour les transitions.

 

Venons-en à l’essentiel, à la semelle. La Mach affiche un drop de 5 millimètres. On remarque d’emblée un amorti présent à la fois en talon et sous les métatarses. Cette filtration est présente sans être entêtante. La Mach permet d’enchainer les kilomètres, d’être parfois mal placé sans trop subir en talon. La sensation est plutôt agréable, on ne perd pas le contact avec le sol et la relance est efficace.

 

On n’a pas pu s’empêcher de regarder (et de tester aussi) une autre chaussure de la gamme Fly, la Cavu. Un modèle très proche de la Mach affiché à 120 euros (pour 150 pour la Mach).

La Cavu possède un drop de 5 millimètres (24 mm en talon et 20 aux métas), la Mach est là encore très ressemblante : 24 en talon et 19 aux métas. Continuons la comparaison pour savoir au final laquelle des deux chaussures il faut acheter…

 

La Mach et la Cavu ont strictement le même poids. Mais pas la même assise au sol : la Mach est plus large au niveau de la semelle : presque 5 millimètres sur l’avant et 2/3 millimètres au niveau de l’arrière pied. La Cavu est plus précise sur l’avant du pied car plus fine et la relance est plus efficace car la chaussure est moins amortie. Elle est également un peu plus rigide en torsion.

 

On recommande donc la Mach pour les coureurs qui ont besoin d’un amorti présent, bien dosé mais efficace pour franchir les kilomètres avec des appuis dont la qualité se dégrade. La Cavu est plus vive, d’un contact plus direct avec le sol. Mais la différence entre les deux modèles n’est pas forcément évidente à percevoir. La Mach possède une semelle plus crantée.

On a apprécié en tout cas la Hoka One One Mach qui permet de s’entrainer sur route grâce à un amorti agréable. En compétition, elle est confortable, avec une relance un peu diminuée à cause de son amorti, notamment au niveau des métatarses. Un très bon produit, très bien fini, au look qui se démarque.

 

"On a apprécié la Hoka One One Mach qui permet de s’entrainer sur route grâce à un amorti agréable. En compétition, elle est confortable, avec une relance un peu diminuée à cause de son amorti, notamment au niveau des métatarses."

Notes

  • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  • Rapidité chaussage
    8
  • Maintien du pied
    8
  • Qualité amorti
    8
  • Accroche
    7
  • Assise au sol
    8
  • Respirabilité
    8

Prix : 150

Poids

220
24 mm 19 mm5 mm

Largeur pied

M

TYPE DE PIED

Pronateur Universel Supinateur

Note globale

7.83

TEST LONGUE DUREE

octobre 2019

Nous avons utilisé cet équipement sur une longue période de temps
Voici ce que nous pensons après une utilisation intensive :

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS SUR CE PRODUIT ?

Recevez vos réponses par email. Avez-vous une question particulière concernant la conception, l'utilisation, la durabilité ou autre sur un produit testé? Nous répondrons à votre question personnellement.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR CE PRODUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • TREKKING
    • VIA FERRATA
    • CANYONING
    • SKI
    • RAQUETTES
    • SKI RANDONNÉE
    • TRAIL RUNNING
    • ALPINISME
    • ESCALADE
    • VTT
    • VÉLO ROUTE
    • TRIATHLON
UP