Lacets
Produit 2018
Homme, Femme, Enfant

Unchain Lacing System

Nous utilisons le système Unchain depuis l’été 2017, nous avons eu la chance d’avoir accès aux premières productions. Nous avons donc eu tout loisir de tester, de courir, marcher, patauger, grimper avec ce lacet d’un nouveau type.

 

Le système Unchain est une curiosité. Certainement à ranger dans la catégorie innovation disruptive. La première question que l’on peut se poser à son sujet c’est : pourquoi vouloir réinventer le lacet qui a traversé les âges quasiment sous la forme qu’on lui connaît ? Déjà au néolithique certains hommes avaient équipé leurs chausses de cordelettes, un système ensuite perfectionné par les étrusques. Le lacet semble évident et la façon la plus simple d’ajuster et de maintenir ses chaussures aux pieds. Pourtant, si l’on pose la question aux sportifs qui ont besoin de conjuguer maintien sans failles et confort, le lacet traditionnel présente quelques points faibles.

 

Le principal, d’après nous, est de rarement offrir un serrage homogène sur le dessus du pied. Il ne permet pas en outre d’affiner le serrage selon les zones du cou-de-pied et notamment sur l’avant (le lacet ne coulisse généralement pas jusque dans cette zone lors du chaussage).

L’autre point faible du lacet traditionnel, c’est son manque de progressivité dans le serrage. En gros, il est souvent trop raide. Or le pied bouge, il change de volume, se tend, se détend à chaque foulée, s’ovalise. La plupart des lacets n’offrent aucune souplesse d’où l’apparition de douleurs sur le cou-de-pied voire de tendinites : celle du releveur par exemple, bien connue des traileurs et des utilisateurs d’une certaine grande marque de chaussures de trail au lacet automatique. On passe rapidement sur la diminution de la circulation sanguine quand la pression du lacet est trop ferme (descente, mauvais réglage…). Sur la question de la rigidité des lacets, il faut reconnaître que certaines marques proposent des modèles avec un léger flex, c’est un moyen de régler une partie des problèmes cités.

 

Se pose également, mais avec moins d’acuité, la question de la rapidité de serrage. C’est à notre avis une mauvaise entrée, car sauf en triathlon, au moment des transitions où la vitesse de chaussage est importante, cette notion n’est pas centrale dans les autres sports. Et, chronomètre en main, il faudrait comparer, par exemple, la rapidité de chaussage entre un système Boa et un lacet traditionnel, pas sur que l’on puisse établir une réelle différence. D’autant plus que sur certains Boa, il est extrêmement pratique de serrer (il suffit de tourner le disque) mais quand il s’agit de desserrer, il faut parfois débrayer le disque pour ensuite resserrer à la puissance voulue… On peut tenter l’expérience également entre Unchain et un lacet classique : pas sur que le gain de temps soit énorme.

 

Unchain arrive donc sur le marché, c’est le petit dernier des systèmes de laçage. On a vu apparaître d’autres innovations, le Boa, le Xtenex (pour ne citer qu’eux) qui ont des succès variables selon les produits et les pratiques sportives visées.

 

Unchain est un lacet en silicone, de la même qualité que le silicone employé dans les milieux médicaux. Il est très résistant (on a vraiment tiré dessus !), hydrophobe : il ne prend pas de poids et n’absorbe pas la boue contrairement à certains lacets. Il n’accroche pas non plus les herbes et autres chardons. Sa fabrication n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît, il faut une presse de plusieurs tonnes pour l’injecter. Il est garanti trois ans.

 

Ce lacet est destiné à remplacer celui livré habituellement sur les chaussures neuves. L’opération d’installation n’est pas le moment que l’on préfère. Pourtant, la manipulation n’est pas aussi difficile qu’elle s’annonce. L’extrémité du lacet est finement biseautée et passe donc très facilement dans les œillets. Nous avons fait un test avec des chaussures qui cumulent les situations compliquées, la Hoka Challenger ATR 4, par exemple : cette dernière possède à la fois des mini trous en guise d’œillets avec de petites sangles juste derrière et sur le sommet, des œillets métalliques très glissants. Le lacet Unchain s’est parfaitement adapté, y compris au niveau des œillets : sa matière antiglisse lui permet d’assurer le serrage. Avec un peu de patience, on ajuste le lacet et l’on place le Blocknot, la petite plaque qui permet de verrouiller le haut du lacet et de faire en sorte que le tout soit un peu plus esthétique. Le surplus de lacet peut-être coupé (en biseau). Attention de ne pas couper trop court.

 

A ce stade, nos premières remarques : on a tendance à toujours trop serrer le lacet. Dans un premier temps, il faut garder du volume pour entrer le pied dans la chaussure puis ajuster petit à petit Unchain en partant du bas. Si le lacet est élastique, il n’est reste pas moins puissant, il faut y aller avec modération au niveau des tensions. Le réglage demande un peu de temps, plusieurs essais sur route, en trail nous semblent nécessaires.

 

On découvre alors un grand confort et une certaine souplesse sur le dessus du pied : on sent que le lacet s’étire un peu et épouse la forme du pied. A la descente, on n’a plus ces points durs qui apparaissent, dus aux blocages du lacet traditionnel. La sensation est très agréable en dévers où le silicone accompagne le mouvement du pied. On perd un peu en précision ce que l’on gagne en confort : à prendre en compte sur les longues distances. Le gain apporté par Unchain est plus important dans les disciplines techniques, le trail par exemple, où le pied est sollicité sur tous les axes. En triathlon, la notion de confort est bien réelle avec Unchain mais le pied travaille généralement dans l’axe et les avantages du lacet silicone sont moins nets. A noter, Unchain est très prisé en swimrun.

 

L’atout majeur de Unchain c’est de pouvoir choisir sa zone de serrage et d’affiner avec précision. Il suffit de tirer sur la partie du lacet concernée : on peut ainsi serrer sur l’avant du pied et être plus relâché sur le haut : c’est à la carte. On peut réduire ainsi les points de pression. Quel autre système de laçage est capable d’une telle précision ? Chaque segment Unchain est autobloquant sur chaque œillet, d’où la possibilité d’affiner la tension, œillet par œillet. Pour trouver rapidement le bon réglage, il vaut mieux partir d’une chaussure peu serrée et ajuster progressivement. En course, on tire simplement sur un segment pour affiner.

 

On a vu fleurir quelques commentaires au sujet de la facilité de chaussage de Unchain. Soit la possibilité de régler ses lacets une bonne fois pour toute et de glisser son pied dans la chaussure sans rien toucher. Selon la pratique du jour, on doit modifier un peu ses réglages : une descente en trail sur terrain technique demande plus de serrage qu’un entrainement triathlon sur route.

Si le chaussage sans toucher au lacet est possible, il faut tout de même bien ouvrir la tige de la chaussure pour ne pas abimer la zone du talon et provoquer une usure prématurée de la mousse et de la structure.

 

Si Unchain est bien positionné, notamment au niveau du Blocknot, on n’a pas de lacet qui se défait. Il reste sans doute de l’innovation à produire au niveau du Blocknot afin de proposer un système plus intégré et encore plus pratique. Ce sera sans doute l’axe de développement d’une version 2…

 

 

 

Unchain apporte indéniablement un plus en terme de confort sur le cou-de-pied. Très pertinent sur les parcours longs où le pied est maltraité, Unchain permet aussi d’affiner le serrage du lacet zones par zones.

 

"Unchain apporte indéniablement un plus en terme de confort sur le cou-de-pied. Très pertinent sur les parcours longs où le pied est maltraité, Unchain permet aussi d’affiner le serrage du lacet zones par zones."

Notes

  • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  • PRATICITÉ
    8
  • QUALITÉ SERRAGE
    9
  • RAPIDITÉ
    8
  • SOLIDITÉ
    10
  • DESSERRAGE
    8

Prix : 19,95

Poids

30

Note globale

8.60

TEST LONGUE DUREE

octobre 2018

Nous avons utilisé cet équipement sur une longue période de temps
Voici ce que nous pensons après une utilisation intensive :

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS SUR CE PRODUIT ?

Recevez vos réponses par email. Avez-vous une question particulière concernant la conception, l'utilisation, la durabilité ou autre sur un produit testé? Nous répondrons à votre question personnellement.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR CE PRODUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • TREKKING
    • VIA FERRATA
    • CANYONING
    • SKI
    • RAQUETTES
    • SKI RANDONNÉE
    • TRAIL RUNNING
    • VTT
    • VÉLO ROUTE
    • TRIATHLON
    • ALPINISME
    • ESCALADE
UP