Montagne
Produit 2017
Homme

Columbia Montrail Caldorado II

FIRST

Cette chaussure est née du mariage de Columbia et de Montrail. Elle aurait pu s’appeler directement Montrail (ou Columbia !) puisque la marque a été rachetée par le grand groupe. Qui a amené la technologie et le savoir-faire ? Au final, ça compte peu : ce qui importe c’est l’efficacité sur le terrain avec les deux noms accolés. Et en la matière, la Caldorado II est plutôt à l’aise, sur disons, des parcours techniques, montagneux, sur du long et même sur du plus court. Elle est présentée comme étant la chaussure de l’UTMB. Columbia commercialise d’ailleurs une édition limitée avec le logo UTMB sur la languette.

 

Columbia Montrail n’a pas révolutionné la chaussure de trail mais a repris des solutions techniques éprouvées, qui marchent. On a donc un produit d’apparence classique, bien conçu, fiable, au final sans surprises mais très efficace, et c’est ce qui compte.

 

La tige est conçue à partir de mesh avec un entourage de mousse autour de la zone de la cheville : le tout est confortable, né pour les longues sorties. Dans les passages de flaques, les ruisseaux, la chaussure prend du poids à cause des mousses qui s’imbibent, au niveau de la languette : c’est classique pour un produit de ce type.

 

Le confort est bien présent, on perd en précision ce que l’on gagne en enveloppement douillet. La Caldorado II reste assez précise dans ses placements et dans l’enrobage du pied. La toe box est assez large, les orteils peuvent vivre sans frottements pouvant provoquer des échauffements irrémédiables sur un ultra. Les pieds peuvent gonfler aussi sans être au contact d’une coque qui peut blesser. On note aucun point dur à l’intérieur de la Columbia Montrail. Franchement, sur du long elle se fait oublier d’autant plus que son poids, 300 grammes en taille 42 est tout à fait compétitif. Au sujet de la taille, attention, la Caldorado II taille grand (en longueur).

 

Le tour des malléoles est confortable ainsi que l’appui du lacet sur la languette épaisse. Le lacet plat assure un serrage puissant pour peu qu’on le règle correctement en l’ajustant petit à petit. On a vu des systèmes plus efficaces mais une fois en place, le maintien sur le cou-de-pied est indiscutable. Pas de rangement pour le surplus de lacet.

 

Le talon est bien maintenu, y compris en dévers. La rigidité en torsion est bien dossée pour une chaussure dont le but est d’évoluer sur des terrains techniques. Ce qui peut frapper chez cette Caldorado II, c’est l’assise au sol importante, aidée par une surface de semelle élevée : au milieu du talon surtout et sous les métatarses. On note le décrochement atypique au niveau du talon de la semelle.

 

Dans la foulée, on remarque un amorti peu présent dans les premiers kilomètres mais attention, les matériaux s’assouplissent au fil du temps jusqu’à donner une filtration agréable (à l’arrière du pied). Pour autant, on ne perd jamais le contact avec le terrain et la faculté de relance de la Caldorado II est toujours présente. Il y a très peu d’amorti sur l’avant de la chaussure. On ne sent pas les remontées de pierres sous les métatarses. Elle peut se courir médio pied ou en talon.

 

Le déroulé est fluide et le châssis est globalement neutre : mais il n’enterre pas la foulée. On aime le drop de 8 millimètres, ce que l’on considère comme une cote équilibrée.

 

Le grip de la semelle est efficace, voire puissant. Il arrive que de petits cailloux se coincent entre certains crampons. La semelle est peu sensible au blocage de la boue.

 

Le pare-pierre est très bien conçu, à la fois protecteur et relativement souple.

 

Le mesh est respirant sans laisser pénétrer le gros sable. On note une très bonne semelle intercalaire en forme, à double densité.

 

Au final, nous avons beaucoup aimé cette chaussure bien conçue, efficace, classique mais performante. Une valeur sure pour aller loin et haut sans encombres. Très bonnes finitions. Sans doute le renouveau de Columbia Montrail dans le running technique.

"Une chaussure bien conçue, efficace, classique mais performante. Une valeur sure pour aller loin et haut sans encombres. Très bonnes finitions. Sans doute le renouveau de Columbia Montrail dans le running technique."

Notes

  • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  • Maintien du pied
    8
  • Qualité de l’amorti
    7
  • Accroche
    8
  • Assise au sol
    8
  • Pare pierres
    8

Prix : 129,95

Poids

305 gr
19 mm 11 mm8 mm

Largeur pied

M

TYPE DE PIED

Pronateur Universel Supinateur

Note globale

7.80

TEST LONGUE DUREE

octobre 2018

Nous avons utilisé cet équipement sur une longue période de temps
Voici ce que nous pensons après une utilisation intensive :

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS SUR CE PRODUIT ?

Recevez vos réponses par email. Avez-vous une question particulière concernant la conception, l'utilisation, la durabilité ou autre sur un produit testé? Nous répondrons à votre question personnellement.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR CE PRODUIT

  1. Johnd957 dit :

    Good web site! I really love how it is easy on my eyes and the data are well written. I am wondering how I might be notified whenever a new post has been made. I’ve subscribed to your RSS which must do the trick! Have a great day! febbfddecbfb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • TREKKING
    • VIA FERRATA
    • CANYONING
    • SKI
    • RAQUETTES
    • SKI RANDONNÉE
    • TRAIL RUNNING
    • VTT
    • VÉLO ROUTE
    • TRIATHLON
    • ALPINISME
    • ESCALADE
UP