Chaussures
Produit 2018
Homme

361° Meraki

FIRST

Cette chaussure de route (et donc aussi de triathlon) a largement impressionné les testeurs par l’homogénéité de ses prestations que l’on peut qualifier de haut de gamme.

 

Dans la catégorie trail running, le modèle Ortéga 2 (https://www.test4outside.com/produit/361-ortega-2/) de la marque nous avait déjà emballés.

 

La Meraki franchi encore un cap par rapport à la Ortega 2 en terme de qualité.

 

Parlons d’abord du soin apporté à la réalisation puis nous aborderons ses qualités intrinsèques qu’elle développe dans la foulée sur route.

Les concepteurs ont utilisés des matériaux très efficaces mais ils ont aussi su les assembler avec soin et précision. L’ensemble dégage un sentiment de solidité et de qualité perçue très agréable. Nous avons apprécié les petits détails, les inserts, les touches cosmétiques, les collages, les lignes fluides de la Meraki. Le talon nervuré est un morceau de bravoure : le design est superbe. Comme si 361° avait voulu mettre dans la Meraki tout son savoir faire, un peu comme un écrivain qui commet un premier livre : il couche sur le papier toutes ses idées.

 

Evacuons rapidement les seuls deux points qui d’après nous, seraient à modifier : la longueur des lacets un peu trop importante et le poids qui pourrait descendre d’une cinquantaine de grammes. Mais là encore, 361° a joué la carte de la durabilité et donc la Meraki, avec ses matériaux durables, promet une certaine longévité (et une permanence dans sa stabilité).

 

Voilà pour cette longue introduction concernant les premières impressions. Mais ce qui compte réellement, c’est son comportement aux pieds. Dans la foulée, la Meraki confirme ce que l’on subodorait, à savoir que c’est une chaussure très efficace, confortable.

 

Dès que le pied est glissé (facilement) dans la Meraki, on sent que l’enveloppement est à la fois très précis mais souple. Comment est-ce possible ? Le shape de la chaussure est naturellement très proche du pied mais au niveau des métatarses (toe box fine) on observe un mesh souple, strié dans le sens longitudinal. Il a pour effet de se distendre un peu lorsque l’avant du pied a besoin de plus d’espace. On pourrait croire que l’on perd en précision, ce n’est pas le cas. La certitude, c’est que l’on gagne en confort. Tout le reste du pied est bien enveloppé et le talon est maintenu au fond de la chaussure. Les mousses de confort sont bien présentes.

 

Le lacet de forme ovale est l’un des rares du marché qui coulisse dans les œillets : on obtient un serrage au millimètre jusqu’à l’avant pied et ce, sans forcer. On dit bravo. Ce lactet est très légèrement stretch, il permet de limiter les points durs sur le cou-de-pied. Il est largement aidé par une magnifique languette fine mais amortissante. Comme on l’a déjà dit, ce lacet est un peu trop long, il vaut mieux doubler le nœud pour absorber le surplus.

 

Last but not least, les testeurs ont vraiment aimé la qualité de la semelle car tous ses effets sont bien dosés.

On note d’emblée un amorti présent mais pas trop, juste ce qu’il faut de filtration en talon avec une diminution progressive jusque sur l’avant du pied pour favoriser l’appui et la relance. La Meraki permet d’avaler les kilomètres sans trop souffrir au niveau des articulations.

 

Sa stabilité latérale est bonne, on a une bonne assise au sol sans déséquilibres dus à des excès de pronation ou de supination. Les mousses sont réactives mais ne s’affaissent jamais, la chaussure reste bien en ligne et déroule pour une prise de vitesse. Ce n’est pas forcément une chaussure pour aller très vite, la Meraki a plutôt opté pour un compromis confort/vitesse.

 

La semelle est conforme à ce que l’on peut attendre d’une chaussure de route, ni plus ni moins en terme d’accroche. La Meraki est dotée d’un drop de 9 millimètres, 21 à l’arrière et 12 sur l’avant. Les orteils bénéficient d’une petite protection parfaitement intégrée à la structure.

 

Suite à notre longue expérience terrain avec la 361° Meraki, nous avons décidé à l’unanimité de lui décerner l’award FIRST. Difficile en effet, de mettre en défaut sa qualité de fabrication et son comportement dans la foulée. Une très bonne chaussure qui fait un excellent mix entre performance et confort.

"Difficile de mettre en défaut sa qualité de fabrication et son comportement dans la foulée. Une très bonne chaussure qui fait un excellent mix entre performance et confort."

Notes

  • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  • Rapidité chaussage
    8
  • Maintien du pied
    8
  • Qualité amorti
    9
  • Accroche
    6
  • Assise au sol
    8

Prix : 134,99

Poids

289
21 mm 12 mm9 mm

Largeur pied

M

TYPE DE PIED

Pronateur Universel Supinateur

Note globale

7.80

TEST LONGUE DUREE

Nous avons utilisé cet équipement sur une longue période de temps
Voici ce que nous pensons après une utilisation intensive :

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS SUR CE PRODUIT ?

Recevez vos réponses par email. Avez-vous une question particulière concernant la conception, l'utilisation, la durabilité ou autre sur un produit testé? Nous répondrons à votre question personnellement.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR CE PRODUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • TREKKING
    • VIA FERRATA
    • CANYONING
    • SKI
    • RAQUETTES
    • SKI RANDONNÉE
    • TRAIL RUNNING
    • ALPINISME
    • ESCALADE
    • VTT
    • VÉLO ROUTE
    • TRIATHLON
UP