Montagne
Produit 2019
Homme, Femme

New Balance Foam Hierro Boa

Impossible de rester indifférent à la New Balance Foam Hierro Boa qui affiche un look à la fois massif (chaussure à la semelle agressive) et fluide (pas de lacets sur le cou-de-pied). Il s’agit d’un bel objet qui peut préfigurer le futur de la chaussure de running avec l’absence de lacet et l’intégration quasi totale d’un système de serrage discret.

 

Nous n’avons pas trainé à l’utiliser sur de nombreuses sorties trail. Son poids étonne, nous l’avons pesée à 340 grammes en taille 42,5, un chiffre élevé par rapport à certaines chaussures de la concurrence et peu pertinent pour des longues distances si l’on recherche la performance. Une fois au pied, la New Balance Foam Hierro Boa n‘est pas si lourde et au fil des foulées, on s’habitue. C’est dommage, car avec une cure d’amaigrissement, on obtiendrait une chaussure nettement plus dynamique dans les relances. Nos préconisations : alléger le pare-pierres ultra efficace mais véritable « blindage », et surtout, faire maigrir l’arrière de la chaussure : zone du talon. Sans doute que la semelle est également responsable du surplus de grammes.

 

La New Balance Foam Hierro Boa taille assez petit, il faut en tenir compte lors de l’achat. Conçue comme un chausson, on glisse le pied dans une « chaussette » stretch. Le pied passe assez facilement et la zone de la cheville est protégée des intrusions (cailloux, poussière, sable) par le sommet de la guêtre. C’est confortable et pratique. La zone du talon est bien maintenue et bénéficie d’un rembourrage en mousse.

 

Le point fort et la curiosité de cette New Balance Foam Hierro Boa, concernent le double système Boa parfaitement bien intégré à cette chaussure. On se souvient d’une autre New Balance, la 1500 T2 également dotée de ce système.

On note donc sur la Foam Hierro Boa, les deux disques L6 avec les fins lacets en Dyneema®et Polyester. Un positionnement astucieux du lacet permet de répartir la pression du serrage sur le cou-de-pied grâce à trois larges sangles. Boa et New Balance ont travaillé de concert pour que le système Boa fasse partie intégrante de la chaussure et ne soit pas une pièce rapportée. Le résultat est probant.

 

La pression sur le cou-de-pied est régulière, sans point dur. Attention, pour ceux qui ne sont pas habitué à ce type de serrage, il s’agit d’une solution très puissante : il ne faut donc pas trop serrer au départ, quitte à ajuster après quelques foulées. Il suffit de tourner l’un des deux disques de quelques millimètres : c’est ultra rapide, facile et sur. Attention, contrairement au Boa installé sur les chaussures de vélo, celui de la New Balance Foam Hierro Boa demande à être tiré (on soulève le disque) et réenclenché pour être desserré.

Autre point positif, le serrage ne bouge pas, ne se détend pas, pas de lacets à réajuster. Le système ne se charge ni d’humidité ni de poids.

 

On note une légère gène au niveau de la jointure des orteils. On a cru d’abord que ça venait de la dernière sangle Boa. Ce n’est pas le cas. Il s’agit de la jonction entre la « chaussette intégrée» et la structure de la chaussure. La couture (le collage ?) font épaisseur… Dans l’action, cette gène disparaît. Par contre, il faudra vérifier sur de longues distances le résultat de cette surépaisseur.

 

De manière générale, tout l’avant du pied est proche de la coque. La partie en contact avec le pare pierre est assez ferme, c’est dû à la rigidité du pare pierre. Dans les passages très caillouteux, la New Balance Foam Hierro Boa permet d’attaquer sans se poser de question, le pied est très bien protégé sur l’avant, en talon et grâce à la semelle qui empêche toute remontée de chocs sous la voute plantaire.

 

La semelle est conçue pour des terrains typés trail mais pas ultra techniques, pas ceux nécessitant une accroche très puissante. Le grip est largement suffisant pour la plupart des autres situations. Dans la boue, la semelle ne sature jamais et ne se charge pas.

 

L’amorti est très bien dosé, c’est un mix entre fermeté, précision, tolérance et confort. L’avant de la New Balance Foam Hierro Boa est précis et direct alors que le talon permet de filtrer quand ça tape trop fort. Sur les passages sur piste ou même sur route, elle est tout à fait acceptable. Son drop de 8 millimètres permet de ne pas trop solliciter les mollets. La stabilité latérale de la chaussure est bonne malgré la hauteur de la semelle : les mousses sont efficaces et stabilisent bien l’appui. La New Balance Foam Hierro Boa n’est pas une chaussure très dynamique dans la foulée, disons qu’elle est présente sans handicaper le coureur. Elle est rassurante.

 

On adore le design et la matière du mesh de la tige : superbe.

 

La New Balance Foam Hierro Boa bénéficie d’une très bonne intégration du système Boa qui permet un serrage puissant, rapide et précis. La chaussure est un peu lourde pour viser la performance sur de longues distances. Dans les autres configurations, on découvre un produit sain, technique et novateur.

 

"La New Balance Foam Hierro Boa bénéficie d’une très bonne intégration du système Boa qui permet un serrage puissant, rapide et précis. La chaussure est un peu lourde pour viser la performance sur de longues distances. Dans les autres configurations, on découvre un produit sain, technique et novateur. "

Notes

  • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  • Maintien du pied
    8
  • Qualité de l’amorti
    8
  • Accroche
    7
  • Assise au sol
    7
  • Pare pierres
    7

Prix : 160

8 mm

Largeur pied

M

TYPE DE PIED

Pronateur Universel Supinateur

Note globale

7.40

TEST LONGUE DUREE

Nous avons utilisé cet équipement sur une longue période de temps
Voici ce que nous pensons après une utilisation intensive :

Après de longues semaines d’utilisation, voici notre feedback. Le poids de cette chaussure est effectivement trop élevé, on lui préfère des modèles aussi efficaces et plus légers. La chaussure ne s’est pas dégradée, elle est solide. Sa hauteur de semelle est importante, attention aux chevilles… Concernant les disques Boa, on aimerait un revêtement moins « glissant » quand on souhaite tirer un disque et ouvrir la chaussure…

 

 

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS SUR CE PRODUIT ?

Recevez vos réponses par email. Avez-vous une question particulière concernant la conception, l'utilisation, la durabilité ou autre sur un produit testé? Nous répondrons à votre question personnellement.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR CE PRODUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • TREKKING
    • VIA FERRATA
    • CANYONING
    • SKI
    • RAQUETTES
    • SKI RANDONNÉE
    • TRAIL RUNNING
    • ALPINISME
    • ESCALADE
    • VTT
    • VÉLO ROUTE
    • TRIATHLON
UP