Vestes protection
Produit 2018
Homme, Femme

Columbia Outdry EX Eco

Cette veste au look étonnant est disponible en homme et lady. Nous avons pu tester les deux. Techniquement, rien ne change, la même base a été employée : membrane Outdry, polyester recyclé, matériaux et accessoires recyclés (tirettes de cordon de serrage, œillet, curseur de zip, étiquette, sangle, zips et même le fil !).

 

La veste ne comporte pas de colorants (sauf peut-être pour le logo vert Outdry ?), pas de PFC.

 

La Columbia Outdry EX Eco est une veste de protection conçue pour la randonnée. Elle n’assure donc pas d’isolation thermique, il faut la porter avec, au choix : sous vêtement technique, midlayer, polaire…

 

Il ne s’agit pas d’une veste haut de gamme. Annoncée à son lancement à 249,95 euros, on la trouve actuellement à 124,97 euros sur le site Columbia, une bonne affaire si l’on considère ses points positifs et aussi ses quelques aspects négatifs.

 

Nous connaissons bien cette veste qui a fait partie de notre fond de sac et qui a partagé avec nous quelques belles aventures autour du globe. Nous l’utilisons principalement pour : son étanchéité quasi à toute épreuve. Nous ne l’utilisons pas dans certaines conditions car : elle est fragile et sujette aux déchirures. Donc, pour résumer, quand c’est le déluge et que les autres membranes d’autres vestes ne tiennent pas longtemps, on utilise cette Columbia réalisée en Outdry, une veste qui est, avouons-le, plus proche du ciré de pêcheur que de la veste outdoor traditionnelle. On l’utilise avec le pantalon Columbia, de la même gamme pour être paré contre l’humidité.

Pour tous les terrains où l’on risque de rencontrer des buissons, des rochers, des aspérités susceptibles d’accrocher la veste et de la déchirer, on préfère utiliser un Gore-Tex Pro ou autre. Dans la gamme de vestes Columbia, il existe d’autres modèles intégrant du Ripstop, plus résistants.

 

En matière de respirabilité, c’est toujours le même débat quand il s’agit de juger de l’efficacité d’une membrane. On ne peut qu’évoquer des sensations et son expérience personnelle. Notre avis, c’est que cette Columbia Outdry EX Eco est beaucoup plus étanche que respirante ! Mais quelle membrane actuelle sur le marché peut véritablement se targuer d’être respirante ?

 

Dans l’action, sur le terrain, la Columbia Outdry EX Eco est légèrement stretch, bien taillée pour pouvoir porter d’autres couches de protection (ne pas la prendre trop proche du corps). Si la réalisation est plutôt soignée, nous n’avons pas affaire à un produit haut de gamme avec par exemple des zips étanches, des velcros largement dimensionnés ou des accessoires conçus pour résister au pire. Non, Columbia présente des solutions simples, qui fonctionnent dans la plupart des situations mais effectivement les velcros des poignets pourraient être un peu plus puissants, les micros cordons de réglage de la taille et de la capuche semblent un peu fragiles. Le zip central est protégé par deux rabats, dommage pour une veste dont l’étanchéité globale est un modèle. Mais il faut considérer le prix : serré.

 

Pour autant, le réglage de la capuche, même s’il est basique, reste efficace. Les deux immenses poches latérales (zips également protégés par un rabat) sont très pratiques pour y loger frontale, bonnet, gants… et ses mains.

 

Dans le mouvement, la veste fait un peu de bruit, ça couine un peu, ça bruisse. Les zips se saisissent aisément, même avec des gants. La hauteur du col protège bien le cou et n’irrite pas la peau.

 

En blanc, cette veste affiche un look superbe mais bien entendu, la terre, les taches sont rapidement visibles. Avec 370 grammes en taille L, la veste peut être considérée comme légère. Sa capacité à être compactée pour tenir le moins de place possible est correcte, sans plus.

 

Cette Columbia Outdry EX Eco est donc très recommandable pour affronter les conditions humides. Son étanchéité est en effet extrêmement convaincante. Mais attention à sa fragilité à la déchirure, c’est une veste pour la randonnée, pas pour l’alpinisme ou les évolutions sur des terrains trop techniques. Un bon produit à prix serré.

 

"Cette Columbia Outdry EX Eco est donc très recommandable pour affronter les conditions humides. Son étanchéité est en effet extrêmement convaincante. Mais attention à sa fragilité à la déchirure, c’est une veste pour la randonnée, pas pour l’alpinisme ou les évolutions sur des terrains trop techniques. Un bon produit à prix serré."

Notes

  • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  • QUALITÉ DES ZIPS
    6
  • ETANCHÉITÉ
    9
  • RESPIRABILITÉ
    6
  • QUALITÉ CAPUCHE
    8
  • ACCESSOIRES
    7
  • COUPE
    7
  • SOLIDITÉ
    5

Prix : 124,97

Poids

370

Note globale

6.86

TEST LONGUE DUREE

juillet 2019

Nous avons utilisé cet équipement sur une longue période de temps
Voici ce que nous pensons après une utilisation intensive :

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS SUR CE PRODUIT ?

Recevez vos réponses par email. Avez-vous une question particulière concernant la conception, l'utilisation, la durabilité ou autre sur un produit testé? Nous répondrons à votre question personnellement.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR CE PRODUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • TREKKING
    • VIA FERRATA
    • CANYONING
    • SKI
    • RAQUETTES
    • SKI RANDONNÉE
    • TRAIL RUNNING
    • ALPINISME
    • ESCALADE
    • VTT
    • VÉLO ROUTE
    • TRIATHLON
UP