Sacs Airbag
Produit 2020
Homme, Femme, Enfant

BLACK DIAMOND Jet Force Pro 10

Il y a quelques années, nous avions eu la chance de partager une grosse journée de poudreuse et de ski de randonnée avec un inventeur génial qui travaillait à l’époque pour Arc’Teryx. Nous étions donc sur des pentes enneigées, du côté de Whistler/Blackcomb quand le Géotrouvetout a décidé subitement qu’il allait déclencher son airbag, ce qu’il a fait, de manière totalement gratuite et inattendue ! Il a ensuite replié l’airbag, a remis en place le zip et a recommencé ! Je venais d’assister à la première démonstration d’un sac airbag à ventilateur électrique. Bricolé avec une batterie de MacBook Pro, le sac était une curiosité mais l’idée très prometteuse.

 

 

Outil pédagogique

Les avantages par rapport à l’usage de cartouches sautaient aux yeux : on peut s’entrainer, faire des démonstrations totalement gratuitement (pas besoin de remplacer la cartouche), on n’a plus le stress de déclencher de manière inopinée un airbag : ce n’est pas grave, c’est juste une erreur et pas une faute. On peut faire des exercices avec des clients ou des amis. On peut même s’entrainer dans une pente en demandant à la radio de soudainement déclencher l’airbag juste « pour voir comment ça fait ! ». Sans coût d’utilisation, l’Airbag à ventilateur est un fantastique outil pédagogique car il dédramatise le geste et remet au centre de la prévention la notion d’entrainement et de formation.

 

 

Quelques années plus tard après la fameuse sortie de peaux de phoque, on a découvert que le brevet du sac à dos avait donné naissance à un sac proposé au grand public chez Arc’Terix (Le Voltair), Black Diamond (le Jetforce) et… Pieps. Nous avions noté chez le sac Arc’Teryx des problèmes de conception et des erreurs de jeunesse.

 

Pour la saison 2019/20, nous avons acheté un sac Black Diamond Jet Force Pro 10. Nous l’avons utilisé au cours de nombreuses sorties en solo, dans le cadre professionnel, en hors-piste de proximité, en héliski et dans les pentes exposées. A l’issue de plusieurs mois d’utilisation, voici ce que nous en pensons.

 

Un prix élevé

C’est d’abord un sac au prix très élevé, plus de mille euros (1100 euros exactement, le Pieps est légèrement mois cher). Oui, d’accord, on n’a pas ensuite à acheter des cartouches, certes. Mais le delta de prix est élevé et la technologie utilisée justifie-t-elle ce tarif ? La question est posée.

On a déjà abordé le point capital de l’acquisition de ce type d’achat : la possibilité de s’entrainer et de montrer comment marche un airbag de manière simple et pratique. Pour un moniteur ou un guide de haute montagne, déclencher sous les yeux des clients est un vrai plus. La possibilité d’embarquer le sac dans un avion n’est pas vraiment un argument car les sacs avec cartouches posent rarement de problèmes quand ils sont mis en soute. Quant aux pilotes d’hélicoptères, ils ne font pas de distinguo entre airbag à cartouche ou électrique : tout est mis dans le panier, à l’extérieur !

 

Une fois dans une pente critique, on sait qu’au moindre doute ou alerte, on peut tirer la poignée et que ça ne portera pas à conséquences (pas de coût de déclenchement, pas besoin d’une autre cartouche pour continuer le hors-piste et se sécuriser…).

 

 

L’argument des anti airbag électriques, consiste à dire que la puissance de déclenchement n’est pas la même et qu’au moment d’un tirage de poigné tardif, un airbag à ventilateur ne peut pas pousser la neige. Par expérience, déclencher alors que l’on est déjà en partie enseveli, relève de l’exploit. Déjà, quand on est encore sur les skis, il faut une bonne dose de sang-froid et de réflexes pour tirer la poignée (attention aux dragonnes qui tirent les bras et les éloignent de la poignée)…

 

Opter pour le Jetforce Pro Booster 25 L

Bien fini, le sac Black Diamond Jet Force Pro 10 (décliné en plusieurs litrages) est proposé en plusieurs tailles. Attention, le choix de la taille doit être réalisé avec le plus grand soin car les sacs ont des dos plutôt longs. Le volume réduit permet de glisser une pelle, une sonde et quelques affaires personnelles ainsi qu’une (petite) trousse de pharmacie. Disons-le d’emblée, l’extension de sac, par exemple la Jetforce Pro Booster 25 litres nous semble tout à fait obligatoire pour être totalement opérationnel et répondre au problème de zip que l’on va développer plus bas…

 

Un zip permet d’extraire la poignée de déclenchement de la bretelle qui, contrairement à des sacs comme le Mammut par exemple, se présente comme un tube. A son extrémité, on a un embout circulaire sur lequel butte la main quand on déclenche. Nous nous sommes demandés si cet embout ne gagnerait pas à être plus imposant mais à l’usage, on s’aperçoit qu’il est bien proportionné et tombe bien sous la main, y compris dans la panique (et aussi avec de grosses moufles). De plus, pas certain qu’une poignée traditionnelle, équipant la plupart des sacs airbag, soit plus efficace en terme de préhension… Dans le cas du JetForce Pro, il suffit dans un acte réflexe de claquer la main sur la bretelle du sac et de descendre et l’on vient automatiquement buter contre l’embout circulaire de déclenchement.

 

 

Sur cette même poignée, on a un bouton rouge qui permet de sélectionner on/off, il donne aussi l’indication de la charge de la batterie et permet l’accès à la connexion Bluetooth pour gérer le sac via l’application Pieps : essentiellement la mise à jour du logiciel et le dégonflage du ballon quand on arrête le gonflement du ballon manuellement (lors d’une démonstration, par exemple).

 

Un zip capricieux

Un aspect de ce sac est à améliorer, il nous a posé souvent problème : c’est la faiblesse du zip qui entoure le sac airbag. En cas de déclenchement, il doit, bien entendu, être capable de libérer le ballon mais la partie gauche du sac est mal conçue.

 

 

Au cours de la journée, le zip s’ouvre de lui-même. Attention aux passages en forêt, une branche peut amorcer le zip d’autant plus que le bas du sac est ouvert : on aperçoit d’ailleurs le ballon rouge. Les rabats n’assurent pas un recouvrement suffisant. Black Diamond, pour soulager la pression sur le zip qui a une tendance naturelle à s’ouvrir, a doté le sac d’un clip en plastique dont l’efficacité est très limitée. Attention également quand on met le sac dans le panier de l’hélicoptère, là encore, il risque de s’ouvrir. Les metteurs au point Black Diamond vont hurler, mais certains utilisateurs ont customisé le sac en cousant de fines bandes velcro afin de tenir les deux rabats du sac solidaires tout en s’ouvrant en cas de déclenchement.

 

 

Bref, cet aspect est à revoir. Il faut noter toutefois, qu’avec l’extension de volume dont nous parlions plus haut, le Jetforce Pro Booster 25 litres (vendu séparément, 60 euros), la tension sur les zips est moindre et le logement du ballon a moins tendance à s’ouvrir.

 

Les détails…

La sangle sous cutale (rouge) se range dans un compartiment non zippé et son extrémité doit être bloquée en tirant dessus, le caoutchouc bloque alors la sangle qui tient en place. Le (beau) mousqueton est alors fixé et ne se balade plus. Ce blocage pourrait être amélioré. Au même endroit, on note une petite poche de ceinture zippée stretch, la seule du sac qui permet de mettre ses clés de voiture mais pas un smart phone.

 

 

Le confort du dos et des bretelles, une fois le sac rempli est assez relatif quand on le porte longtemps. Le dos est assez plat et pourrait être plus en forme. Le gros avantage des bretelles c’est qu’elles ne vrillent pas quand on met le sac sur le dos : elles sont plutôt rigides. Une autre critique porte sur les zips du sac. Pas forcément faciles à saisir avec des gants, on aurait bien vu un code couleur pour identifier les différentes poches et notamment le logement d’urgence, celui contenant la pelle et la sonde. Avec l’extension de sac, le JetForce Pro Booster qui pousse le volume jusqu’à 25 litres, on a des embouts de zips de couleur différente : rouges. La poche contenu la pelle et la sonde doit être ouverte extrêmement rapidement afin de commencer les recherches au plus vite : on ne veut pas perdre de temps à trouver les bons curseurs de zips.

 

 

L’application Pieps…

Attention, le système du sac est mis à jour via l’application Pieps à télécharger sur son smartphone. Avant de pouvoir mettre à jour le logiciel, il faut synchroniser en Bluetooth le sac avec l’application, il faut appuyer 5 fois sur le bouton rouge de la poignée en moins de 3 secondes comme l’explique la video.

 

 

Les mises à jour sont rapides dès que l’on a établi la connexion Bluetooth. Dommage que cette App ne soit qu’en anglais… Une fonction est très intéressante, celle qui permet de dégonfler le ballon après l’arrêt manuel : « Enable deflation after manual stop. Deflate the Jetforce if deployment is stopped manually ? ». Sans cette option, il faut des doigts de gynécologue pour trouver le bouton de dégonflage : il faut ouvrir le panneau fermé par velcro dans le sac et appuyer et haut à droite sur un bouton très difficile d’accès notamment avec des doigts froids.

 

 

Apprendre le mode d’emploi

Les diodes lumineuses disposées sur la poignée de déclenchement dispensent une information très pertinente concernant la charge de la batterie : 4 diodes bleues allumées, 4 déclenchements ; une diode un déclenchement ; une rouge, danger… Une fois le sac activé en appuyant 2 secondes sur le bouton rouge (extrémité de la poignée de déclenchement, la diode verte s’allume et le sac est prêt au déclenchement. Ce qui est super rassurant, c’est que le sac émet un bruit caractéristique de ventilateur pendant quelques secondes, on sait que tout est en ordre de marche. Un très gros point positif. Avec un sac à cartouche, comment sait-on que tout est en ordre de bataille ?

Ces informations à diodes ont cependant une limite, celle de la relative complexité qui fait rarement bon ménage avec un produit de sécurité. En la matière, plus c’est simple, mieux c’est. Or, quand on commence à regarder le mode d’emploi pour stocker son sac et le désarmer pour une longue période, il faut faire différentes manipulations avec des éclairages de leds différents. Sur le terrain, on a intérêt à avoir pris connaissance du mode d’emploi pour être sûr de son coup et ne pas faire faire une erreur.

 

 

Le mode d’emploi papier (livré avec le sac) pourrait être plus clair ou en tout cas mieux mis en page. La taille des typos est minimaliste et l’on est constamment obligé de retourner aux premières pages pour lier le texte aux schémas. A noter, contrairement à ce qui est indiqué, la prise de recharge du sac ne se trouve pas sur la bretelle gauche mais sur la droite. On croit avoir lu quelque part que l’on peut cependant inverser la poignée de déclenchement et donc également le câble d’alimentation, à vérifier…

 

Dernières remarques, on a aimé la boucle métallique de la ceinture ventrale très facile d’utilisation. On a mois aimé l’absence de passage de tube de poche à eau. Nous n’avons pas testé le système de portage des skis. Bravo pour la petite couche de mousse sur le dessus du sac qui lui donne une belle tenue et amorti les petits chocs.

 

 

Le Black Diamond Jet Force Pro 10 avec sa technologie sans cartouche est un outil pédagogique et de prévention imbattable. Très cher, il possède cependant quelques points à améliorer pour devenir un choix incontournable.

"Le Black Diamond Jet Force Pro 10 avec sa technologie sans cartouche est un outil pédagogique et de prévention imbattable. Très cher, il possède cependant quelques points à améliorer pour devenir un choix incontournable.  "

Notes

  • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  • POIGNÉE DÉCLENCHEMENT
    9
  • MISE EN ROUTE
    8
  • INTÉGRATION AIRBAG
    7
  • SANGLE SOUS CUTALE
    9
  • PRATICITÉ
    8
  • ESPACE pelle/sonde
    8
  • QUALITÉ DOS
    7

Prix : 1100

Poids

2860

Note globale

8.00

TEST LONGUE DUREE

Nous avons utilisé cet équipement sur une longue période de temps
Voici ce que nous pensons après une utilisation intensive :

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS SUR CE PRODUIT ?

Recevez vos réponses par email. Avez-vous une question particulière concernant la conception, l'utilisation, la durabilité ou autre sur un produit testé? Nous répondrons à votre question personnellement.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR CE PRODUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • TREKKING
    • VIA FERRATA
    • CANYONING
    • SKI
    • RAQUETTES
    • SKI RANDONNÉE
    • TRAIL RUNNING
    • ALPINISME
    • ESCALADE
    • VTT
    • VÉLO ROUTE
    • TRIATHLON
UP