Montres
Produit 2020
Homme

CASIO WSD-F21HR

Cette montre Casio WSD-F21HR qui arrive sur le marché après la Casio Pro Trek WSD-F20 et la Casio Pro Trek WSD-F30 que nous avions testées, se présente comme un ordinateur de poignet qui intègre l’activité course à pied. Ce produit avec le capteur cardio optique et ses profils sportifs vient chasser sur les terres de Garmin, Suunto, Polar… Mais le ticket d’entrée est cher dans le domaine des montres d’entrainement ou tout simplement de sport d’endurance. Cette Casio peut-elle tenir ses promesses face aux géants du marché ? Les prestations sont-elles à la hauteur ?

Nous l’avons testée pendant de longs mois sur différents terrains, y compris en vélo. Nous avons eu à notre disposition un premier modèle qui est malheureusement tombé en panne, ce qui est rarissime chez Casio dont la fiabilité des produits est généralement indiscutable. Mais les exemples chez Garmin et Suunto de montres qui tombent en panne sont également nombreux. Casio a donc renvoyé une nouvelle montre et le test a pu reprendre.

 

On découvre une montre imposante au design que ne renient pas les baroudeurs. Plus agressif et moins fluide que les Suunto et les Garmin, le coup de crayon de la Casio affirme une personnalité virile. Au poignet, elle prend de la place et peut gêner lorsque l’on porte des manches longues non stretch ; c’est aussi le cas, à sa décharge, de la plupart des « grosses » montres du marché. Disons que la Casio est encore plus impressionnante pour, au final, un écran de lecture identique à celui d’une Suunto 9 Baro. L’épaisseur de la lunette est quasi identique.

 

On note d’emblée un bracelet large, solide et fermement fixé grâce à une boucle fermement maintenue grâce à deux ardillons. Par contre, sa rigidité globale ne joue pas spécialement en sa faveur en terme de confort. Sur les produits haut de gamme, les bracelets sont faits en matériaux souples et très doux au toucher. Disons que pour la plupart des activités, on ne sent pas un inconfort notable mais c’est plutôt en vélo, quand on a les mains sur le cintre, que la rigidité d’ensemble se fait sentir.

 

Avec la Casio WSD-F21HR, on a accès à sept profils sportifs : course, course de pleine nature, randonnée, pêche, cyclisme, pagaie, neige. On regrette l’absence d’un profil natation qui aurait pu ouvrir la Casio à un usage triathlon (puisqu’elle possède déjà une analyse de course à pied et de vélo…), on aurait bien vu, par exemple, la suppression du mode « pêche » au profit de celui « natation »…

C’est une petite déception de ne pas bénéficier de plus de modes sportifs chargés en série avec la montre dont le prix affiche 500 euros. Pour en utiliser d’autres, il faut passer par l’application, ce que nous n’avons pas fait.

 

Les vrais plaisirs quand on utilise cette Casio WSD-F21HR, c’est d’abord l’écran tactile qui est extrêmement réactif, on n’a pas ce temps de latence présent chez les autres marques, les pages défilent au doigt et à l’œil. On a apprécié les écrans colorés, l’interface « sympathique », loin d’être austère. En fouillant bien, on découvre de petites astuces comme passer d’un écran à l’autre d’un simple mouvement de poignet ou d’autres fonctions qui permettent de gérer sa musique, de localiser son téléphone, de traduire des mots dans une multitude de langues, l’affichage des phases de la lune, des marées, un microphone pour lancer une recherche Google sans toucher son téléphone ou d’autres curiosités comme la « minuterie pêche » censée indiquer l’heure de pêche idéale, minuteur de lavage de mains… tout n’est pas forcément utile mais ça peut parfois rendre service comme la fonction lampe de poche. La plupart de ces services nécessitent une connexion au réseau via son smart phone (avec batterie pleine). Un autre point concerne l’ergonomie des différentes strates et étages de lecture : il faut s’y retrouver dans les menus et l’exercice demande de l’habitude.

 

Voilà pour le tableau général, mais que vaut cette montre orientée course à pied ?

Premier point, elle intègre un capteur cardio optique au poignet (on se demande d’ailleurs si on peut appairer la montre à une ceinture ?). Nous avons comparé l’acuité des mesures au poignet de la Casio WSD-F21HR à celles d’une ceinture accouplée à une Suunto 9 Baro (qui n’est pas exempte de critique en la matière). Surprise, le capteur optique s’en sort plutôt bien, après une phase réduite et habituelle sur ce type de matériel où le capteur « pédale » et affiche des valeurs totalement inexactes : cette phase est réduite et l’on a accès ensuite à des valeurs assez pertinentes. Par contre, la Casio WSD-F21HR majore systématiquement les valeurs : quand on est à 140 pulsations, elle affiche 150 ou 160 (en tous cas avec les personnes qui ont testé la montre).

L’autre bon point c’est d’avoir accès en continu à la carte sur la montre quand on fait une sortie trail. On sait exactement où l’on va, on découvre des chemins et le suivi GPS est plutôt efficace même si la première captation des satellites prend un peu de temps en début de session.

 

Le troisième point que nous avons apprécié, c’est la lisibilité de l’écran avec des données claires.

La principale limite voire lacune de la Casio WSD-F21HR concerne sa batterie. La marque annonce une autonomie d’environ 1,5 jour, ce qui nous semble fidèle à notre expérience terrain. Ça correspond à une utilisation modérée des fonctions de la montre. Dès que l’on sollicite le GPS, l’affichage des cartes, le cardio, l’écran LCD couleur, les notifications… la batterie plonge rapidement. On est loin des Suunto et Garmin haut de gamme qui nécessitent désormais peu de recharge (120 heures en mode ultra pour la Suunto 9 Baro https://www.test4outside.com/produit/suunto-9-baro/). Avec la Casio, on doit la recharger quasiment tous les jours si l’on a prévu des séances d’entrainement. Et sauf erreur de notre part, nous n’avons pas vu de notification avertissant de la faiblesse de charge de batterie avant une séance. Nous nous sommes fait surprendre plusieurs fois avec une montre qui ne pouvait plus prendre en charge la sortie trail car la batterie était faible. On peut évidemment trouver le niveau de batterie via l’application, mais il faut faire la démarche et aller chercher l’info.

Nous avions également signalé une faiblesse du câble de recharge lors des précédents tests des Casio Pro Trek WSD-F20 et la Casio Pro Trek WSD-F30 : son embout aimanté n’est pas assez puissant pour tenir en place lorsque la montre se couche sur le côté, l’alimentation se coupe. On croit parfois avoir rechargé sa montre pendant la nuit et ce n’est pas le cas car elle s’est débranchée.

 

Il faut donc tenir la Casio WSD-F21HR constamment chargée et parfois désactiver l’affichage couleurs, le GPS, l’écran actif en permanence, la sauvegarde quotidiennes d’info localisation… On peut aussi utiliser la fonction « Priorité batterie » qui minimise également la précision des mesures.

 

Pour un coureur qui souhaite planifier ses sorties trail et éventuellement s’entrainer, il bénéficie des informations essentielles : dénivelé, vitesse, cardio, altitude… La personnalisation des écrans est assez limitée et il manque une fonction permettant de gérer ses fractionnés.

 

 

Cette Casio WSD-F21HR conserve encore des caractéristiques qui conviennent plus à une utilisation trek/hiking que trail running. Il manque de vraies fonctions d’entrainements et une autonomie plus convaincante pour pouvoir être totalement serein. Son écran tactile, sa lisibilité, sont par contre, enthousiasmants.

"Cette Casio WSD-F21HR conserve (encore) des caractéristiques qui conviennent plus à une utilisation trek/hiking que trail running. Il manque de vraies fonctions d’entrainements et une autonomie plus convaincante pour pouvoir être totalement serein. Son écran tactile, sa lisibilité, sont par contre, enthousiasmants."

Notes

  • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  • ERGONOMIE
    6
  • PRÉCISION GPS
    8
  • FRÉQUENCE CARDIAQUE
    6
  • INTERVAL TRAINING
    0
  • SYNCHRONISATION
    7
  • AUTONOMIE BATTERIE
    3
  • MODE D’EMPLOI
    6

Prix : 499

Poids

81

Note globale

5.14

TEST LONGUE DUREE

Nous avons utilisé cet équipement sur une longue période de temps
Voici ce que nous pensons après une utilisation intensive :

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS SUR CE PRODUIT ?

Recevez vos réponses par email. Avez-vous une question particulière concernant la conception, l'utilisation, la durabilité ou autre sur un produit testé? Nous répondrons à votre question personnellement.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR CE PRODUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • TREKKING
    • VIA FERRATA
    • CANYONING
    • SKI
    • RAQUETTES
    • SKI RANDONNÉE
    • TRAIL RUNNING
    • ALPINISME
    • ESCALADE
    • VTT
    • VÉLO ROUTE
    • TRIATHLON
UP