Masques
Produit 2020
Homme, Femme

Julbo Cyrius

Nous avons skié pendant quinze jours, non-stop, le masque Julbo Cyrius. Pendant cette période, nous avons rencontré toutes les conditions climatiques : neige, pluie, vent, soleil…

 

Le Cyrius ressemble à s’y méprendre au Julbo Alpha que nous avons également testé.

 

En y regardant de plus près, le strap possède des bandes antiglisse un peu plus larges et donc plus efficaces sur le casque. Pour le reste, à l’exception de l’écran, il s’agit de la même fabrication. On passe de 89,90 euros pour l’Alpha à 169,90 euros pour le Cyrius. Une telle différence de prix vaut-elle le coup ? Spontanément, on dirait non. Car pour un skieur pas forcément pointilleux sur la qualité optique, l’Alpha fait le job même si ce n’est pas du haut de gamme. Pour les autres, la qualité optique de l’écran Reactiv Photochromic est un plus indéniable. Le masque s’adapte en effet aux différences de luminosité.

 

La vitesse de modification annoncée est de 22 secondes pour passer d’un indice de protection 2 à 4. Si ce chiffre est impossible à certifier montre en main, on a pu vérifier sur le terrain que le masque s’adapte bien à ces différences de lumière. S’il est rapide pour se foncer et s’éclaircir, il reste assez sombre quand le soleil a disparu : pendant les sessions de fin de journée, en décembre. On aurait aimé parfois un peu plus de clarté.

 

La protection solaire est bonne, nous n’avons rencontré aucun problème de ce côté. Idem pour la qualité des détails. On retrouve, comme sur le Julbo Alpha, mais beaucoup moins marquée, une légère dominante magenta à partir du milieu du verre jusqu’à la partie supérieure.

 

Le champ de vision est le même, avec une légère présence des bords noirs qui ne gênent pas du tout. Ce qui frappe c’est le grand confort du masque sur le nez et de manière générale. Il est souple et ne grince pas.

 

L’autre point remarquable concerne sa ventilation. Là encore, comme le Julbo Alpha, le Cyrius, grâce à cette ventilation, ne présente pas de buée. On a vraiment apprécié cette qualité première. D’un autre côté, quand on skie très vite ou que le vent est présent, on sent des filets d’air passer. Quand il fait froid, on peut avoir un inconfort au niveau des yeux.

 

La monture possède une forme agréable, elle se loge facilement sous un casque, sur le visage. Quand on manipule le masque sur le casque, il peut arriver que l’écran sorte de sa position : pas facile à remettre.

 

Nous n’avons pas spécialement ménagé le Julbo Cyrius, à ce jour, il n’a pas encore été rayé.

 

Le Julbo Cyrius est un bon masque qui n’est pas sensible à la buée. Son écran photochromique offre une belle polyvalence et une qualité optique appréciée.

 

"Le Julbo Cyrius est un bon masque qui n’est pas sensible à la buée. Son écran photochromique offre une belle polyvalence et une qualité optique appréciée."

Notes

  • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  • Maintien du strap
    8
  • Gestion de la buée
    8
  • Solidité
    8
  • Champ de vision
    8
  • Ventilation
    7
  • Confort général
    8
  • Qualité optique
    8

Prix : 169,90

Poids

110

Note globale

7.86

TEST LONGUE DUREE

Nous avons utilisé cet équipement sur une longue période de temps
Voici ce que nous pensons après une utilisation intensive :

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS SUR CE PRODUIT ?

Recevez vos réponses par email. Avez-vous une question particulière concernant la conception, l'utilisation, la durabilité ou autre sur un produit testé? Nous répondrons à votre question personnellement.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR CE PRODUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • TREKKING
    • VIA FERRATA
    • CANYONING
    • SKI
    • RAQUETTES
    • SKI RANDONNÉE
    • TRAIL RUNNING
    • ALPINISME
    • ESCALADE
    • VTT
    • VÉLO ROUTE
    • TRIATHLON
UP