Vestes protection
Produit 2019
Homme

Black Diamond STORMLINE stretch rain shell

Le discours sur la Black Diamond Stormline Stretch Rain Shell est étonnant : « conçue pour affronter les pluies les plus torrentielles » annonce le fabricant. Dans le même temps, on note un poids light (constaté) de 275 grammes en taille M et un prix très serré de 150 euros ; deux critères qui, en général, ne matchent pas avec une veste technique censée protéger au maximum. Les fabricants nous ont habitué à nous faire payer l’efficacité. Cette Black Diamond échappe à cette règle marketing en proposant une membrane maison et une solution imper-respirante BD.Dry. La cote de 10 000 millimètres est annoncée.

 

Sur le terrain, malgré sa finesse, la grande souplesse de son tissu et l’absence de membrane de renom, on note que l’efficacité en matière d’étanchéité est au rendez-vous. Est-ce du au traitement DWR, à la membrane… ou aux deux (!), en tout cas, sous la pluie, la veste tient le choc pas mal de temps. Ensuite, comme toutes les vestes de protection, vient un temps où l’on ne sait plus si l’on est mouillé à cause de la transpiration de son corps ou parce que le tissu laisse passer l’humidité. Nous n’avons pas pu la tester sous le déluge pendant une très longue période mais sur un laps de temps réduit, l’eau n’a pas pénétré.

 

Plutôt que de voir la Black Diamond Stormline Stretch Rain Shell comme une veste imparable en conditions de pluie, nous préférons la voir comme un produit polyvalent qu’il faut toujours avoir dans son sac (à dos). Elle est légère, compressible (beaucoup plus qu’un Gore-Tex Pro par exemple) et offre une vraie protection grâce à sa membrane. La BD peut être détournée de son usage : VTT, trekking, escalade, trail running…, les occasions de l’utiliser et de la rentabiliser ne manquent pas. En plus de son poids light, nous avons aimé le fait qu’il s’agit d’une veste simple (mais pas minimaliste) avec juste les serrages qu’il faut (un sur la taille, à droite par exemple), un fin velcro aux poignets, zips légers…

On a utilisé cette Stormline plus comme un coupe vent qu’une veste de protection, pourtant, elle est capable de bien plus… A 150 euros, elle vient chasser sur les terres de vestes officiellement (et théoriquement) plus techniques (et surtout plus lourdes).

 

Du fait de sa légèreté et de la finesse du tissu, on obtient une veste confortable car elle épouse les mouvements, le tissu est également un peu stretch.

 

Le petit détail plus : la veste se roule dans la poche de droite où se trouve une petite sangle qui permet d’accrocher le tout à un mousqueton ou à une sangle afin d’éviter la perte liée à la chute, au vent…

 

La capuche fait le job malgré un seul point de serrage (à l’arrière de la tête). Une fois serrée, elle tient en place. Le tour de cou ne peut pas être réglé. Le col monte assez haut au niveau du menton et procure assez de souplesse dans cette zone. Le contact du zip avec le menton est assez viril mais dans une optique d’allègement du produit, c’est cohérent de ne pas mettre un empiècement polaire.

 

Si la coupe est assez ajustée au niveau du buste, elle conserve assez de volume au niveau du ventre et des manches pour porter des épaisseurs complémentaires.

 

Sous les bras, on note une aération zippée classique. Les zips ne sont pas étanches (mais coulissent mieux que des zips étanches !).

 

Nous avons beaucoup sollicité cette BLACK DIAMOND STORMLINE stretch rain shell lors de nos différents périples. Elle est toujours dans un sac, pas très propre, fripée mais prête à assurer sa mission de protection contre le vent, la pluie… C’est à la fois une veste de secours et un produit de tous les jours que l’on peut porter sur de nombreux terrains, en de multiples circonstances. Les utilisateurs les plus extrêmes nous diront si le tissu de la BD est assez résistant à la déchirure (accroc). C’est sans doute, l’un des seuls points d’interrogation de cette veste à 150 euros.

 

 

"C’est à la fois une veste de secours et un produit de tous les jours que l’on peut porter sur de nombreux terrains et en de multiples circonstances. Les utilisateurs les plus extrêmes nous diront si le tissu de la BD est assez résistant à la déchirure (accroc). C’est sans doute, l’un des seuls points d’interrogation de cette veste à 150 euros."

Notes

  • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
  • QUALITÉ DES ZIPS
    7
  • ÉTANCHÉITÉ
    7
  • RESPIRABILITÉ
    7
  • QUALITÉ CAPUCHE
    7
  • ACCESSOIRES
    7
  • COUPE
    7
  • SOLIDITÉ
    6

Prix : 150

Poids

275

Note globale

6.86

TEST LONGUE DUREE

décembre 2019

Nous avons utilisé cet équipement sur une longue période de temps
Voici ce que nous pensons après une utilisation intensive :

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS SUR CE PRODUIT ?

Recevez vos réponses par email. Avez-vous une question particulière concernant la conception, l'utilisation, la durabilité ou autre sur un produit testé? Nous répondrons à votre question personnellement.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR CE PRODUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    • TREKKING
    • VIA FERRATA
    • CANYONING
    • SKI
    • RAQUETTES
    • SKI RANDONNÉE
    • TRAIL RUNNING
    • ALPINISME
    • ESCALADE
    • VTT
    • VÉLO ROUTE
    • TRIATHLON
UP